sound by Jbgmusic

Villa Roncalli

 Tous les plats sont préparés au moment de la commande, mitonnés à base d’une sélection des meilleurs produits du terroir et de légumes de production maison.

Heures d’ouverture

Restaurant

Mardi - Samedi: soir

Dimanche et jours de fête: midi et soir

Hôtel

Ouvert toute l’année

 

 

 

 

La famille Scolastra

 

Marco Scolastra

Marco a également consacré sa vie à l’art, comme sa sœur aînée. Il est pianiste et directeur artistique de l’Association des Amis de la Musique de Foligno. Le grand choix de concerts d’excellent niveau dont profitent Foligno et la région est largement dû à ses compétences tant de musicien que d’organisateur. Peut-être que les artistes aiment venir à Foligno non seulement pour le superbe Auditorium di San Domenico mais aussi pour la cuisine sans pareille dont ils sont choyés pendant leur séjour

Angelo Scolastra

Le père de Maria Luisa a travaillé pendant des années pour l’entreprise Baci Perugina, fameuse pour ses «baci» au chocolat, nougat et noisettes torréfiées. Ensuite il a consacré son temps à d’autres passions, aux antiquités, à l'alimentation en général et – peu surprenant pour le fils d’un boucher – à la viande en particulier.

 

  Ses connaissances en ce qui concerne les viandes et les grillades lui ont rapporté le surnom de «Lucifer». Depuis plus de 30 ans, Angelo est membre estimé de l’Accademia Italiana della Cucina et jusqu’à aujourd’hui, quand il s’agit de la viande c’est lui qui a le dernier mot à la Villa Roncalli.

 Sandra Scolastra

Sandra Scolastra a obtenu son diplôme à l’école hôtelière de Bassano di Sutri. En collaboration avec son mari Angelo elle a géré un restaurant à Spello avant de lancer ses propres activités à Foligno à la Villa Roncalli en 1985. Sandra Scolastra est morte subitement en 2001, à l’âge de 59 ans seulement, pendant qu’elle travaillait en cuisine. A partir de 1979 Sandra Scolastra avait noté ses recettes dans un simple agenda avec l’intention d’en faire un véritable livre de cuisine un jour. «Ma cuisine», dit Maria Luisa, «est pour ainsi dire l’héritage de ma mère, pas mal de recettes sont tirées de l’agenda de ma mère, je les interprète juste à ma façon.»

 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.

View Privacy Policy

You have declined cookies. This decision can be reversed.

You have allowed cookies to be placed on your computer. This decision can be reversed.